Je suis convaincu par l’autoconsommation, comment puis-je procéder afin de commencer à produire ma propre électricité ?

Qu’est ce que l’’autoconsommation ? 

L’autoconsommation est un mode de production photovoltaïque. Le principe est simple, vous allez produire de l’électricité dans la journée, et celle-ci sera directement utilisée par vos appareils en journée. Plutôt que de bénéficier des heures creuses vous consommerez l’énergie produite par les panneaux en direct afin de faire des économies sur votre facture. On considère que sur une installation en autoconsommation nous pourrons, en moyenne, couvrir 35% de la facture d’électricité. Si vous choisissez de faire de la revente, il faudra surdimensionner l’installation pour générer du surplus ou alimenter une batterie. 

Les différents types d’installation:

Nous conseillons deux types d’installations, par micro onduleur ou onduleur central, elles utilisent les mêmes panneaux et fixations mais reste très différentes l’une de l’autre. L’onduleur central a besoin d’une certaine tension pour s’activer. Souvent cette tension est élevée et il faut un minimum de quatres panneaux. L'onduleur central s’adresse donc aux installations qui se veulent conséquentes. Les installations avec un micro onduleur ont des seuils de tension de démarrage très bas, ils sont donc polyvalents et se destinent aussi bien aux petites comme aux grosses installations.  

Mais comment fonctionnent ces deux installations ?

Onduleur central :

Pour les installations à onduleur central, les panneaux sont reliés entre eux en série. Ce type de connexion permet  d’augmenter la tension des capteurs pour atteindre la tension de démarrage précédemment citée. Ensuite les panneaux sont reliés à l’onduleur. Son travail est de transformer le courant continu (DC) en courant alternatif (AC). Puis l’électricité traverse un tableau de distribution AC avant d’être réinjecté dans votre tableau domestique. Bien que moins onéreuse à l’achat cette solution reste plus complexe à installer.

Micro onduleur :

Pour ces installations, chaque panneau est équipé d’un micro onduleur. Ces derniers sont reliés entre eux par un câble qui fait le raccord entre les panneaux et le coffret de protection DC/AC. Dans ce coffret nous retrouvons des équipements de protection comme les disjoncteurs et le parafoudre. Nous y trouvons aussi le relais Q, il est raccordé aux panneaux et récupère toute la puissance envoyée par les panneaux pour la réinjecter dans votre réseau.  

Ensuite nous avons la passerelle de communication. Il s’agit de l’interface de l’installation, grâce à elle il est possible voir votre production et votre réinjection sur votre réseau (kWh). Vous pourrez récupérer toutes ces données sur votre ordinateur ou smartphone.    

Comment puis-je installer mes panneaux ?

Les panneaux sont le plus souvent installés sur le toit, mais nous avons également des fixations au sol pour les personnes dont la toiture n’a pas d’orientation optimale. Toutes les fixations fonctionnent sur le même principe, nous allons fixer une vis ou un crochet dans les chevrons de la toiture. Ensuite nous poserons des rails sur lesquels nous fixerons les panneaux. Vous pouvez réaliser vous même ces travaux, mais nous conseillons quand même de passer par un couvreur. Il faut savoir que les fixations ne doivent pas être fixées sur les premiers et derniers chevrons de la toiture. 

Est-il possible de faire de la revente de surplus ?

Avant il était nécessaire de passer par un installateur agréé RGE pour faire de la revente sur le réseau EDF, les auto-installateurs n’étaient donc pas autorisés à faire de la revente. Aujourd’hui nous travaillons avec Urban Solar et leur offre Boost My Surplus. Dans ce cas, Urban solar rachète le surplus sans demander de raccordement  effectué par un professionnel. De plus, vous pouvez garder votre fournisseur actuel. Cette solution présente que des avantages notamment parce que Urban Solar rachète votre surplus plus cher qu’EDF.

Pour quelles énergies renouvelables opter ?

Pour vous départir des énergies fossiles vous avez plusieurs ressources renouvelables possibles. La turbine hydraulique, les éoliennes et les panneaux solaires. Pour la turbine hydraulique, vous devez posséder un cours d’eau avec un débit assez important, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Pour qu’une éolienne soit pertinente il faut la mettre à une hauteur de 12m ce qui vous oblige à faire une demande en mairie. Malheureusement ces systèmes n’ont pas une bonne presse et ces installations sont difficilement acceptées par vos voisins.       

A l’inverse d’une éolienne, qui utilise le vent pour produire de l’énergie, les panneaux utilisent le soleil, ils ne sont donc pas bruyants. Vous obtenez également un meilleur rendement avec une installation photovoltaïque, ce qui générera des économies plus importantes. 

Pour en savoir plus :