Qu’est-ce que la puissance crête d’un panneau solaire ?

Qu’est ce que le watt crête ?

Le watt crête est l’unité de mesure de la puissance d’un module solaire. On l’écrit Watt-crête (Wc), ou également sous la forme kilowatt-crête (kWc). Il s’agit de sa puissance maximale mesurée en laboratoire dans les conditions d’ensoleillement optimales, appelées STC (Standard Test Conditions). Chaque fabricant possède des conditions et dispositifs de test similaires. Le Wc permet donc de comparer la puissance des différents modules entre eux, et de définir une base commune pour déterminer les rendements. 

Comment calculer la puissance d’une installation solaire ?

La puissance nécessaire à installer pour votre projet sera calculée en fonction de vos besoins de consommation, de la localisation de votre installation, de l’orientation et de l’inclinaison du champ de panneaux. Ainsi, pour une même puissance à installer, le nombre des panneaux pourra varier en fonction de la puissance des modules sélectionnés. De ce fait, pour avoir une production équivalente, une installation plus puissante sera nécessaire dans le Nord contrairement au Sud de la France. 

La puissance de sortie nominale réelle fournie par l’installation ne correspond pas nécessairement à la puissance crête indiquée. Elle sera influencée par les facteurs cités plus haut, ainsi que la température ou d’autres paramètres induits par le fait que les panneaux sont placés à l’air libre. Elle peut par exemple être diminuée par un ombrage partiel sur les panneaux. De manière à s’affranchir de ces contraintes, il faut réfléchir à la meilleure configuration pour votre projet.

Il ne faut pas confondre cette unité avec le wattheure (Wh) ou kilowattheure (kWh) qui est une unité de mesure de la production. Cette production dépendra de plusieurs facteurs, notamment de l’inclinaison mais aussi du rayonnement solaire sur les cellules de vos panneaux. Une orientation plein sud apportera une meilleure production. L’électricité produite vous permettra ainsi d’utiliser vos équipements domestiques, dans la limite de l’énergie fournie par votre installation. 

La puissance maximale fournie par vos panneaux diminue au cours du temps. Pour cela, les fabricants indiquent une garantie de production sur leurs modules. Ils garantissent ainsi un pourcentage de puissance maximale entre l’achat et au bout de 25 ans. Cette valeur est très variable, pouvant aller jusqu’à plus de 90% pour les modules les plus performants du marché.

Comme la puissance crête n’est qu’une valeur théorique et que la puissance réelle est moins importante, il n’est pas nécessaire d’opter pour un système d’onduleur avec une puissance de sortie égale à la puissance crête installée. Il vaut mieux sous-dimensionner la puissance et produire moins que prévu, plutôt que surdimensionner, ce qui engendre un surplus non négligeable. Si tel est le cas, il existe des solutions de stockage afin de valoriser une partie de ce surplus.

La puissance d’une installation déterminera également le reste du matériel présent dans celle-ci. En effet, les protections seront à dimensionner en fonction de cette puissance. Dans le cas d’une installation avec système Enphase par exemple, un relai Q ne peut accepter que 10 panneaux avec micro onduleur IQ7A, soit 4 kWc au maximum. Il en faudra donc deux relai Q, avec les disjoncteurs correctement dimensionnés, pour une installation plus puissante. Le câblage sera également à déterminer en fonction de la puissance en partie, afin de limiter la chute de tension à 3%, imposé par la norme française

Les formalités administratives :

La puissance installée en kWc a une influence sur les formalités administratives que vous aurez à effectuer pour votre installation. En effet, au-delà de 3 kWc vous devrez faire valider la conformité de votre installation via un passage de CONSUEL. Vous devrez également faire une demande de travaux en mairie pour une installation au sol supérieure à 3 kWc, pour un montage sur toiture vous serez obligé de faire une demande de travaux quelque soit la puissance installée. Les installations les plus courantes se situent aux alentours de 3 kWc.

Revenir au sommaire